Press "Enter" to skip to content

L’égalité des chances à l’école, ce qu’il faut savoir

Les Français possèdent plusieurs origines sociales et culturelles qui peuvent entraîner des inégalités. Même si la différence entre les couches sociales n’est pas encore plus importante, si on compare aux autres pays, des contrastes existent. L’égalité des chances à l’école vise à corriger le déséquilibre afin de créer une société plus juste. On vous donne tout ce qu’il faut savoir sur le principe.

Qu’est-ce que l’égalité des chances à l’école ?

Littéralement, l’égalité des chances à l’école signifie qu’il n’existe aucun critère de préférence à part le mérite. Ceci implique que les différences sociales, religieuses, ethniques, économiques ne sont pas prises en compte dans la sélection et les évaluations dans les établissements scolaires.

Ce principe a pour but de réduire les inégalités au sein de la société et donner un levier de réussite au plus méritant.

Quels sont les principes de l’égalité des chances à l’école ?

L’égalité des chances à l’école s’appuie sur les principes suivants :

  • Tous les enfants doivent être scolarisés dans un même endroit et affronter la même compétition.
  • Les objectifs d’enseignements et les dispositifs d’éducations doivent être la même, quelle que soit la différence sociale, religieuse, ethnique et économique.
  • Les élèves doivent posséder les mêmes chances d’exploiter les compétences qu’ils ont acquises.

Égalité de chance à l’école et équité

Le terme d’égalité de chance est souvent confondu avec le mot équité, pourtant, il s’agit de deux expressions totalement différentes. On s’aperçoit que la famille et le milieu social jouent un rôle très important dans la réussite des élèves jusqu’au niveau supérieur.

Malheureusement, l’égalité de chances ne peut pas enrayer totalement la différence entre les couches sociales. Les classes populaires sont parmi les plus touchées par l’abandon scolaire, à cause de leur environnement.

L’égalité distributive

Les inégalités existent entre les individus, mais également entre les établissements scolaires. Les différences en termes de moyens sont très importantes entre les régions et entre les écoles.

Ces dernières entraînent un écart entre les niveaux des élèves situés dans des écoles éloignées géographiquement.

Une école juste et impartiale

Une école juste et impartiale est une école qui donne des connaissances qui sont utiles à l’intégration sociale de chaque individu. Cela permet de forger ce dernier afin qu’il devienne un citoyen dans une société démocratique et solidaire.

Un établissement scolaire plus juste est également une institution ou le mérite ne dépend pas de la position sociale ou la naissance.

On remarque également que les plus faibles sont souvent marginalisés par le système, ce qui contribue souvent à accentuer les inégalités dans la société.

Une école plus juste prend également des mesures supplémentaires pour accompagner les mauvais élèves afin qu’il se trouve au niveau des autres individus. Un lieu où la sanction est faite dans le respect de l’individu et dans un but éducatif. Même si le principe de l’égalité des chances à l’école est difficile à pratiquer, ces simples changements du concept d’égalité contribuent à réduire les écarts entre les classes sociales.

Lire aussi: pour enseigner la lecture et l’écriture au cp