Press "Enter" to skip to content

Astuces pour enseigner la lecture et l’écriture au CP

Selon le programme scolaire des élèves, ils apprennent à lire et à écrire en CP. Malgré la différence d’apprentissage et d’assimilation des élèves, ils se doivent d’être performants durant ces deux années scolaires de CP. D’ailleurs, selon la réforme de 2019, le ministère de l’éducation nationale a sorti un Guide fondé sur l’état la recherche, ayant comme titre : « Pour enseigner la lecture et l’écriture au CP ». C’est par ce document officiel que nous allons vous livrer des astuces, vous enseignants et parents d’élèves, pour enseigner la lecture et l’écriture au CP.

Connaitre la définition de savoir lire et savoir écrire

Dans le guide, le ministère affirme un retour aux sources : « comprendre la vraie signification du savoir lire et savoir écrire ». Si le premier s’accorde avec la compréhension des lettres et le contexte lu, le second est plutôt associé à reproduire ces lettres et comprendre la signification.

Lire et écrire mobilisent donc des facultés tant cognitives que sensorielles. Il s’agit de l’ « identification des mots par les décodages automatiques ». Ce qui signifie un apprentissage par des méthodes appropriées pour rendre l’écriture et la lecture plus fluide. Et c’est ce que nous allons vous partager dans la suite de cet article.

Eviter autant que possible la méthode globale pour enseigner la lecture et l’écriture au CP

Cette méthode consiste à enseigner aux élèves les mots et à les faire apprendre par cœur, sans qu’ils comprennent la formation de ces mots. En effet, il est important pour chaque élève de comprendre quelles sont les lettres et les syllabes qui composent un mot.

La méthode globale, certes, stimule la partie cognitive qui est la mémoire auditive ainsi que la mémoire visuelle ; mais elle n’assure pas longévité de cette assimilation. Les enfants seront troublés par la différence de prononciation de certains mots avec les mêmes lettres.

La méthode syllabique

Une méthode appuyée par la réforme, malgré quelques failles, mais qui consistent à faire connaitre aux élèves toutes les lettres et les syllabes constituant un mot. Pour cette méthode, les enseignants vont par lettre et ensuite combinée avec d’autres, forment une syllabe.

Cette méthode, même si elle est assez lente, est encouragée afin que les élèves soient plus aptes à différencier les consonnes et les voyelles entre elles.

La méthode mixte

Nous l’avions dit, la méthode globale vise à faire connaitre par cœur. Ce n’est pas une méthode à long terme pour un apprentissage, mais qui peut être bénéfique pour certains élèves. La méthode mixte est une astuce pour appuyer et mieux enseigner la lecture et l’écriture en CP.

Cette méthode consiste à apprendre la formation des lettres, mais appuyée par des dessins illustrateurs.

Le guide sorti par le ministère n’évoque pas autant cet aspect d’apprentissage mais ne dévalorise pas tout autant. Ainsi, pour les enseignants, il est recommandé de suivre surtout la méthode syllabique, mais si des élèves assurent mieux dans la méthode mixte, il vaut mieux opter pour enseigner la lecture et l’écriture au CP.

Lire aussi: idée de projet pour délégué de classe