Principe de fonctionnement
Mode de participation possible
Historique
Apport de l'Internet
 

Principe de fonctionnement

Une liste d'ouvrages ou de documents sur des supports divers est arrêtée. Des groupes d'élèves ou d'enseignants, à l'instigation d'un défi, préparent des questions sur cette liste d'ouvrages sans indication de l'ouvrage sur lequel porte telle ou telle question.
Plusieurs niveaux de questions sont proposés afin de permettre à tout élève de participer quel que soit son niveau de compétences en lecture.
ind.gif (27824 octets)
Ces niveaux sont repérés par des noms de couleur, variables d'un défi à l'autre. Les groupes d'élèves qui souhaitent participer doivent s'inscrire. Ils répondent aux questions en rédigeant leur réponse par un travail d'écriture. La machine ne corrige pas. Quotidiennement, une équipe de correcteurs valide les réponses (juste, problèmes d'expression de type orthographe ou syntaxe, à préciser, incomplet, faux). Les élèves peuvent modifier leurs réponses pendant toute la durée du défi. A l'issue du défi, les réponses attendues sont publiées.
 

Mode de participation possible

Trois grands modes d’utilisation :

Public Un défi est organisé par une équipe et est accessible à tout établissement.
Il est alors visible sur le site internet. Toute classe peut s’inscrire en ligne. Il s’agit d’une pré-inscription qui est ensuite validée par l’équipe instigatrice du défi, si la classe s’inscrit bien dans le projet pédagogique.
Cela permet également de ne pas donner suite à des inscriptions fantaisistes et de limiter le nombre de classes participantes car le travail de validation des réponses croît avec le nombre de participants.
Privé Ce défi permet de travailler avec un ensemble de classes et d'établissements fixé lors du projet. Seuls les classes concernées sont au courant. Les classes n'apparaissent pas sur le site Internet.
Interclasses Plusieurs classes se défient mutuellement. Chacune des classes élabore les questions qui sont posées aux autres classes et valide les réponses.
Ce type de défi n’est pas visible sur le site internet.
 

Tous les défis peuvent comporter plusieurs niveaux permettant de faire travailler des élèves d’une même classe dans des groupes de niveau, repérés par une couleur choisie par l’administrateur du défi.

Chaque question est constituée d’un texte pouvant aller jusqu’à une page de livre de poche et peut comporter une image, ce qui permet de mettre en place facilement du point de vue technique des défis nécessitant des illustrations(rébus, formules mathématiques, …). Les classes disposent de 1000 caractères pour rédiger chaque réponse.

Une page pédagogique de présentation du défi, donnant des informations et précisions, peut être liée. Elle se trouve en dehors du site Défis-Scolaires, par exemple sur le site web de l'établissement à l’instigation du défi. Elle n’est donc soumise à aucune contrainte technique et permet une grande liberté à l’équipe pour fournir des éléments pédagogiques complémentaires sans devoir se limiter en quantité, car cette page peut être le départ d’une arborescence.

 

Historique

Les premiers défis lectures se sont déroulés dans des collèges de l'Académie de Caen, sur l'initiative de Jean-Jacques MAGA et Christine MERON, ceux-ci ont d'ailleurs publié un livre : "Le défi lecture".

Très vite cette animation lecture a été transposée au cycle 3 puis au cycle 2 de l'école élémentaire. Des défis sont organisés depuis, à tous les niveaux de la scolarité de la grande section de maternelle au lycée.

Depuis 1987 une application Minitel a été développée. Ce sont donc mis en place depuis 13 ans des défi-lecture sur les serveurs de Mayenne, Luçon et Cholet.

Cette application a été portée sur Internet depuis l’opération Netd@ys 1998 organisée par l’Académie de Nantes en partenariat avec la société ISNPRO. Elle voit en cette année 2000, la réalisation d’un produit utilisable et accessible par tous.

Une nouvelle version, s'installe à partir d’un cédérom. Elle a pour but de créer des défis internes à un établissement (école, collège ou lycée) sur une machine de l’établissement et ne nécessite pas de liaison internet

 

Version : "Cédérom Serveur"

Sur l’un des postes du réseau local, sera implanté le moteur de l’application. Il s’appuiera sur les couches réseau TCP/IP et permettra de travailler sur Défis-scolaires sur toutes les machines du réseau local.
 

Apport de l'Internet

La phase d'inscription se fait bien entendu sur Internet . Un code (identifiant) et un mot de passe permettent de remplir une fiche d'inscription qui sera validée par le responsable du défi.

Apprendre autrement :
Il est de notre devoir d'initier les élèves à la recherche d'informations sur des supports actuels tels l'informatique, la télématique, Internet.

La Motivation :
Les élèves sont attirés par les nouvelles technologies, d'où l'intérêt de ces défis. Une pédagogie de la réussite.

Une ouverture sur le monde

Un travail d'équipe sur réseau distant
Le défi dure un certain laps de temps (organisation et rencontre d'enseignants par discipline ou pluridisciplinaire ou préparation en classe) . Il peut aussi porter sur un thème . Il demande donc un travail préalable de groupe, de discussion pour les choix d'ouvrages retenus ou pour les types de questions et réponses à formuler.

Parmi les apports de l'Internet :
Insertion de documents multimédia: image, sons, vidéo.
Accès à de tout type de ressource par un seul support de communication
Rapidité des échanges par rapport au courrier papier
Simplification de la gestion des réponses des groupes d'élèves
Mise à disposition du contenu pédagogique pour tout enseignant
Participation facile indépendante de la localisation géographique


L'expérience de plus de 10 ans sur une version Minitel a montré que la partie informatique restait à l'arrière plan et que l'attrait de la technologie n'était pas le premier et seul aspect motivant.

Rappel : Deux modes de participations possibles pour un établissement :

Utilisation d'un défi déjà initié par une autre équipe pédagogique.
L'établissement inscrit ses classes et groupes.
Les élèves travaillent sur le contenu pédagogique.
Création d'un défi par l'équipe qui fournit alors le contenu pédagogique et le propose à d'autres classes.