EST REPUBLICAIN
Edition Bar-le-Duc
Juin 2000

Défis en couleurs

Vert, rouge, bleu, jaune, le concours "Défi Lecture" a fait surfer deux cent gamins sur le Net. l'occasion de réconcilier deux modes de communication.

Abreuvée à longueur d'année de jeux interactifs, de consoles vidéo et de monde virtuel, les potaches nouveaux, qui traînent leurs fonds de culottes devant des écrans fluo en cliquant joyeusement avec leur souris, ont parfois bien du mal à tourner les pages de manuels scolaires.

Les enseignants de neuf classes de Bar-le-Duc et Tannois ont bien compris le danger de voir, à court terme, ce moyen de communication baisser pavillon devant l'armada informatique. Aussi, ont-ils lancé le "Défi Lecture" pour réconcilier l'ère de Gutenberg avec l'entrée dans le vingt-et-unième siècle.


Distribution des attestations à chaque élève de CE2 de Paul Eluard, vainqueur du défi vert.

Hier après-midi, c'était l'heure des récompenses, à la salle des fêtes.
Le concours, qui se décomposait en quatre niveaux, comme autant de couleurs différentes, a donné l'occasion à l'école Bugnon-Rostand de se distinguer en remportant la palme en catégorie bleu et jaune.

Quant aux défis rouge et vert, ils ont été enlevés respectivement par la classe unique CE1-CE2-CM1 de Tannois et la classe CE2 de Paul-Eluard :


Les CM2 de Bugnon-Rostand,
lauréats du défie bleu,
sont fiers de leur diplôme
.


Des livres pour récompenser la classe
unique de Tannois de M. Lahaye,
qui a remporté le défi rouge.
Envie de lire


Enthousiasme des vainqueurs du défi jaune
(CM1-CM2 de Bugnon-Rostand), mais aussi déception de leurs camarades à la lecture du palmarès.

Dans chaque niveau, les enfants ont planché pendant trois mois sur quatre livres.
"Notre objectif était de leur donner envie de lire, explique une enseignante. Le premier mois était consacré à la lecture des ouvrages.
Ensuite, les enseignants élaboraient une série de questions portant sur les auteurs, les personnages, l'histoire...

Les élèves devaient ensuite répondre par le biais d'Internet.

Et c'est la classe la plus rapide à donner la bonne réponse qui remportait le défi".
Si l'aspect pédagogique était confié bien sûr, au corps enseignant, le support logistique était assuré par la société parisienne ISNPRO, représentée lors de la remise des prix par son PDG, Bernard Jacquet. Grâce à la participation active du centre de documentation pédagogique, chaque classe participante s'est vu remettre livres, diplômes et attestations sous œil enthousiaste de Serge Broggini, conseiller pédagogique de Bar 1.
G.B.
Retour à la liste des articles