Press "Enter" to skip to content

Tout savoir sur les bureaux numériques

De nombreuses méthodes d’apprentissages allant de l’autodidactisme jusqu’au parcours académique jalonnent la vie d’un apprenant. Avez-vous entendu parler de mon bureau numérique à Strasbourg ? De nos jours, la majorité des établissements scolaires exploitent l’Espace Numérique de Travail ou l’ENT. Cependant, qu’est-ce que c’est ? Comment cela fonctionne-t-il ? Découvrez les points importants des bureaux numériques.

À propos des bureaux numériques

Un bureau numérique ou Mon bureau numérique est un espace de travail virtuel où tous les services d’enseignements pédagogiques et scolaires ainsi que les diverses situations de communication y sont intégrés.

Déjà en ligne depuis 2018, les bureaux numériques sont communément appelés Espace Numérique de Travail ou ENT. De nos jours, les jeunes adolescents comme les enseignants se familiarisent avec les différents systèmes électroniques comme les smartphones, les ordinateurs portables et tablettes.

C’est pourquoi l’ENT est conçu pour s’adapter à notre ère actuelle. De plus, au lieu d’utiliser les outils traditionnels, les bureaux numériques intègrent déjà des fonctionnalités intuitives comme l’option cahier de textes et emplois du temps. Cette plateforme est aussi un espace de discussion auquel chaque membre peut échanger des avis constructifs sur le site.

Les caractéristiques des bureaux numériques

Les bureaux numériques tels que mon bureau numérique à Strasbourg est une plateforme à la éducative et conviviale qui permet à l’élève de s’épanouir intellectuellement et aux enseignants de partager leurs idées constructives.

Dans un même département, plusieurs établissements scolaires peuvent se communiquer entre eux. En ce qui concerne les fonctionnalités de cette plateforme, elle comprend les volets pédagogiques, une brève présentation de l’établissement scolaire, un espace de travail destiné aux enseignants, une application mobile, un suivi du parcours de formation de l’apprenant.

Connexion aux bureaux numériques

Chaque établissement scolaire possède un site pédagogique pour les bureaux numériques. À l’image de mon bureau numérique à Strasbourg, il existe deux départements notamment le département du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Il vous suffit de choisir l’établissement scolaire et d’aller sur la page d’accueil du site. L’ENT vous demandera de renseigner vos identifiants ainsi que le mot de passe dans les cases appropriées.

Les utilisateurs des bureaux numériques

Plusieurs établissements scolaires comme mon bureau à Strasbourg utilisent cette plateforme éducative. En effet, plus de 700 centres scolaires utilisent ce bureau virtuel avec près d’un million d’utilisateurs.

De manière générale, les différents sites de Mon bureau numérique sont exploités dans le Grand-est, à la DRAAF ou Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, les académies de Strasbourg, Reims et Nancy-Metz ainsi que 10 conseils départementaux.

Autres plateformes pédagogiques

En dehors de mon bureau numérique à Strasbourg ou un autre établissement scolaire, il existe sur le web de nombreuses plateformes éducatives.

À cet effet, vous avez par exemple la plateforme Klassroom. Ce site s’oriente plus vers la communication entre les enseignants et les parents. Ainsi, les enseignants peuvent y partager les évènements spéciaux aux parents.

De cette optique, Klassroom fait office de carnet de correspondance. Au lieu de vérifier les cahiers de leurs enfants, les parents peuvent suivre leur évolution scolaire à travers l’application.

À l’instar de mon bureau numérique, la plateforme Classdojo est une plateforme destinée aux échanges des enseignants en primaire, des parents et des enfants. Ce site éducatif permet aux parents de rester informés sur ce qui se passe en classe. Comme Classdojo est une plateforme très linguistique, elle apprend différentes langues à l’enfant. Cela dit, l’abonnement des parents est payant.

En résumé, les bureaux numériques changent les méthodes d’apprentissage des enfants.

Lire aussi: gestion positive du comportement