AC-TICE n°8
Novembre 1999

Défis scolaires
sur Internet

  Défis-scolaires est une application Internet qui permet de mettre à disposition des établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) des applications pédagogiques basées sur le principe des défis. Elle permet à des équipes pédagogiques (incluant des élèves) de préparer des questionnements sur une discipline ou un thème et de défier d’autres classes en leur demandant de trouver les réponses aux questions posées.

Descriptif du produit pour un défi-lecture

   Une liste d’ouvrages ou de documents sur des supports divers est arrêtée. Des groupes d’élèves ou d’enseignants, à l’instigation d’un défi, préparent des questions sur cette liste d’ouvrages sans indication de l’ouvrage sur lequel porte telle ou telle question. Plusieurs niveaux de questions sont proposés afin de permettre à tout élève de participer quel que soit son niveau de compétences en lecture. Ces niveaux sont repérés par des noms de couleur, variables d’un défi à l’autre. Les groupes d’élèves qui souhaitent participer doivent s’inscrire. Ils répondent aux questions en rédigeant leur réponse par un travail d’écriture. La machine ne corrige pas. Quotidiennement, une équipe de correcteurs valide les réponses (juste, problèmes d’expression de type orthographe ou syntaxe, à préciser, incomplet, faux). Les élèves peuvent modifier leurs réponses pendant toute la durée du défi. A l’issue du défi, les réponses attendues sont publiées.

   Le fonctionnement pour les autres types de défi est le même, le moteur permettant d’appuyer les questionnements sur d’autres éléments que des documents papier. Les types suivants sont actuellement disponibles : lecture, mathématiques, éducation à la citoyenneté, sciences et technologie, civilisation, arts, actualité, histoire-géographie, langues, musique, environnement, sport.

Modes d’utilisation

   Trois grands modes d’utilisation :

  • interclasses : plusieurs classes se défient mutuellement. Chacune des classes élabore les questions qui sont posées aux autres classes et valide les réponses. Ce type de défi n’est pas visible sur le site internet.
  • public : un défi est organisé par une équipe et est accessible à tout établissement. Il est alors visible sur le site internet. Toute classe peut s’inscrire en ligne. Il s’agit d’une pré-inscription qui est ensuite validée par l’équipe instigatrice du défi, si la classe s’inscrit bien dans le projet pédagogique. Cela permet également de ne pas donner suite à des inscriptions fantaisistes et de limiter le nombre de classes participantes car le travail de validation des réponses croît avec le nombre de participants.
  • privé : sur le même principe que le précédent sans affichage du défi. Il permet de travailler avec un ensemble de classes et d’établissements fixé lors du projet.

   Tous les défis peuvent comporter plusieurs niveaux permettant de faire travailler des élèves d’une même classe dans des groupes de niveau, repérés par une couleur choisie par l’administrateur du défi.

   Chaque question est constituée d’un texte pouvant aller jusqu’à une page de livre de poche et peut comporter une image, ce qui permet de mettre en place facilement du point de vue technique des défis nécessitant des illustrations (rébus, formules mathématiques, ...). Les classes disposent de 500 caractères pour rédiger chaque réponse.

   Une page pédagogique de présentation du défi, donnant des informations et précisions, peut être liée. Elle se trouve en dehors du site Défis-scolaires, par exemple sur le site web du collège à l’instigation du défi. Elle n’est donc soumise à aucune contrainte technique et permet une grande liberté à l’équipe pour fournir des éléments pédagogiques complémentaires sans devoir se limiter en quantité, car cette page peut être le départ d’une arborescence.

Les objectifs :

Développer la motivation :

   Il s’agit d’engager l’élève dans une dynamique de lecture individuelle et d’écriture collective par le biais d’un projet fédérateur le conduisant à utiliser les TICE, de faciliter le partenariat entre les enseignants, les BCD et CDI, de plusieurs établissements et de développer différentes motivations.

   Motivation à la lecture :

   Inciter les élèves à lire des types d’écrits différents (presse, roman, BD, ouvrage, web, cédéroms, images,...) ; motiver les non-lecteurs (en utilisant les nouvelles technologies) ; bien comprendre la lecture d’énoncés et de consignes ; développer le goût de lire (prendre le temps de lire) ; lire autrement (relecture, médiation, confrontation pour modifier une réponse mal formulée ou incomplète) ; utiliser plusieurs types et niveaux de lecture : approfondie, sélective, iconographique, prise d’indice ; permettre la lecture détente : un défi-lecture s’étale sur plusieurs semaines : 4 ou 5 (début avant une période de vacances).

   Motivation à l’écrit :

   Développer l’écriture (mettre en relation sa production et celle des autres) ; confronter des informations dans le groupe (orales et écrites) ; utiliser en tant qu’acteur d’autres technologies pour lire, écrire et communiquer ; s’appliquer à formuler correctement ses réponses.

   Motivation à la communication

   Partager, confronter des idées sur les réponses ou questions à poser ; échanger sur le choix des ouvrages, partager des sentiments, faire des bilans avec d’autres classes. Développer l’échange (entre les établissements et les différents cycles, liaison CM2 - 6ème et 3ème - seconde) ; utiliser les boîtes aux lettres pour entretenir une correspondance...

   A ces aspect s’ajoute la motivation à la rigueur méthodologique.

Les apports de l’Internet :

  • insertion de documents multimédia: image, sons, vidéo
  • accès à de tout type de ressource par un seul support de communication
  • rapidité des échanges par rapport au courrier papier
  • simplification de la gestion des réponses des groupes d’élèves
  • mise à disposition du contenu pédagogique pour tout enseignant
  • participation facile indépendante de la localisation géographique

Versions attendues

  •    Une version interne à un établissement : école, collège ou lycée, est annoncée par l’éditeur. Elle s’installera à partir d’un cédérom sur une machine de l’établissement et ne nécessitera pas de liaison internet; Deux modes sont prévus :
  • sur un seul poste pour permettre à des écoles ne disposant pas de réseau local d’utiliser le produit, les participants feront leur saisie sur cette machine,
  • sur l’un des postes du réseau local, sera implanté le moteur de l’application. Il s’appuiera sur les couches réseau TCP/IP et permettra de travailler sur Défis-scolaires sur toutes les machines du réseau local.

   Cette version permettra de mettre en place des défis internes sans avoir à utiliser le réseau internet, donc sans coûts de communication.

Contacts

Cette application est réalisée en partenariat entre le CRDP des Pays de la Loire pour le scénario pédagogique et la société ISNPRO pour le développement technique.
La partie pédagogique est décrite sur le site du CRDP de Nantes : précisément en : http://www.crdp-nantes.cndp.fr/accompagnement/projet/defiscol
    Vous pouvez aussi participer sur la nouvelle version à l’adresse : http://www.defis-scolaires.com
    Plusieurs défis sont en place actuellement jusqu’à la mi-décembre 1999.

André FAUCHER
Académie de Nantes

Retour à la liste des articles