Ouest-France
Mercredi 26 juin 2002

Les prix ont été remis aux vainqueurs à Saint-André de la Marche

Lecture 3 000 élèves relèvent le défi

 
Des livres et des coupes ont été remis aux élèves des classes lauréates.
La lecture apporte de nombreux bienfaits et même des cadeaux. Lundi, les vainqueurs du Défi Lecture 2002, organisé sous l'égide de l'Office central de la coopération à l'école, ont été récompensés.

" Dans ce siècle où le multimédia accapare les esprits, il est important que la lecture vous amène ici ", a noté Paul Clemenceau, maire de Saint-André de la Marche, en accueillant les vainqueurs du Défi-Lecture dans le centre social de sa commune.

Cette année, 129 classes maternelles et primaires publiques du département, soit environ 3 000 élèves, ont participé au concours. Lancé sur Minitel par Philippe Rodriguez, enseignant au collège Du-Bellay, à Cholet, il y a une quinzaine d'années, le Défi-Lecture se joue maintenant sur Internet. Les classes participantes doivent répondre à des questions portant sur des livres choisis par les vainqueurs de l'année précédente. Pourquoi les prix ont-ils été remis à Saint-André-de-la-Marche ? Parce que deux des premiers prix ont été gagnés par des classes de cette commune. " Au total, 35 classes ont trouvé les bonnes réponses aux questions posées, indique Michel Bonnette, vice-président de l'OCCE. Les cinq lauréats ont été déterminés en fonction de leur réponse à une question subsidiaire ". Outre les deux classes de l'école Les Peupliers de Saint-André-de-la-Marche, dans les catégories " grande section de maternelle " et " cours préparatoire ", les premiers prix ont été remportés par deux classes de l'école publique de Saint-Léger-sous-Cholet pour les catégories " cours élémentaire " et " cours moyen ".

Les classes de sixième et cinquième des Sections d'enseignement, général et professionnel adapté (Segpa) de la région ont également participé au concours. La classe de sixième du collège Martonne, de Laval, a gagné le premier prix dans cette catégorie.

Alain Biero, Inspecteur de l'Education Nationale à Cholet, a félicité les enfants (et les enseignants) pour le travail accompli.
Michel CAILLARD.

 

Retour à la liste des articles